Climate Change

Changements climatiques [français]  

The potential implications of the climate change issue to the forest products industry are more complex than for any other industry. The forests that supply the industry’s raw material remove carbon dioxide from the atmosphere and store the carbon - not only in trees, but also below ground in soils and root systems, and ultimately in forest products. These forests and their carbon sequestration potential are affected by management practices, climate, and by the rise in atmospheric CO2.

Most of the industry’s manufacturing facilities require fossil fuels and these fuels generate greenhouse gases when burned. The industry obtains much of its energy, however, from biomass fuels that, unlike fossil fuels, add no new carbon to the atmosphere. The forest products industry is one of the leaders in using co-generation, also known as combined heat and power (CHP). CHP systems produce electricity while using fuels far more efficiently than conventional electricity generation systems, meaning that smaller amounts of fuel are required and fewer greenhouse gases emitted.

The industry’s products compete against products with different greenhouse gas and carbon attributes. As a result, market forces that cause product substitutions can have important greenhouse gas and carbon implications. The end-of-life management options for forest products, ranging from recycling to landfilling and burning for energy, have important but complex greenhouse gas and carbon implications.

NCASI’s Climate Change Research Program contains elements that address many of these issues and others. Most of NCASI’s reports and work products in the climate change area are available to the public.

Questions on these topics may be directed to Kirsten Vice, Vice President, Sustainable Manufacturing and Canadian Operations.

  

Changements climatiques

Les répercussions potentielles des changements climatiques sur l’industrie des produits forestiers sont bien plus complexes que dans toute autre industrie. Les forêts, qui approvisionnent l’industrie en matière première, absorbent le dioxyde de carbone dans l’atmosphère et le stockent, non seulement dans les arbres, mais aussi dans leurs racines et dans les sols, et ultimement dans les produits forestiers. Les pratiques d’aménagement forestier, le climat et l’augmentation du CO2 atmosphérique ont un impact sur ces forêts et sur leur capacité à fixer le carbone.

La plupart des usines de l’industrie doivent utiliser des combustibles fossiles, lesquels génèrent des gaz à effet de serre lors de leur combustion. Cependant, l’industrie tire la grande partie de son énergie des biocombustibles qui, contrairement aux combustibles fossiles, n’ajoutent pas de nouveau carbone dans l’atmosphère. L’industrie des produits forestiers est l’une des figures de proue en matière de cogénération, aussi appelée système de production combinée de chaleur et d’électricité. Ce type de système produit de l’électricité en utilisant les combustibles bien plus efficacement que les systèmes de production d’électricité conventionnels, car le système utilise une plus petite quantité de combustible. Il émet ainsi moins de gaz à effet de serre.

Les produits fabriqués par l’industrie font concurrence à des produits qui ont des profils de carbone et de gaz à effet de serre différents. Par conséquent, une substitution de produit causée par les forces du marché peut avoir d’importantes répercussions sur les émissions de carbone et de gaz à effet de serre. Le choix du mode de gestion des produits forestiers en fin de vie, qui va du recyclage à l’enfouissement à la valorisation énergétique, a aussi un impact important et complexe sur les émissions de carbone et de gaz à effet de serre.

Le programme de recherche de NCASI sur les changements climatiques comprend des éléments qui portent sur ces questions et bien d’autres. La plupart des rapports de NCASI et le résultat de ses travaux sur les changements climatiques sont mis à la disposition du public.